«

»

mar 19

DNS – Compiler et installer BIND pour les nuls

Introduction

Dans cet article je vais tenter de vous expliquer comment compiler et installer BIND. Si vous vous demandez encore à quoi sert un DNS, je vous recommande la lecture de cet article.

Périmètre de ce tuto

Les instructions qui vont suivre sont valables sur une installation fraîche de Debian Squeeze.

Ce tuto ne couvrira que l’installation de BIND, à partir des source et via le gestionnaire de paquets de Debian.

Installation à l’aide du gestionnaire de paquets

Pour ça rien de plus simple, en tant que root, lancez les commandes suivantes :

aptitude update

aptitude install bind9

Et voilà, c’est fini ;-)

L’inconvénient de cette méthode c’est que vous ne profiterez pas de la dernière version stable de BIND. Au moment de l’écriture de ce tuto, la version disponible de BIND via aptitude est la 9.7.3, alors que les dernières sources stables proposent la 9.9.2-P1.

Nous allons donc voir comment effectuer l’installation via les sources.

Installation à partir des sources

Commencez déjà par télécharger les sources bind-9.9.2-P1.tar ou directement chez ISC.

Installation des paquets nécessaires à la compilation

Il est nécessaire d’ajouter le depôt contrib à votre fichier /etc/apt/sources.list

Voici le contenu que j’utilise :

deb http://ftp2.fr.debian.org/debian/ squeeze main contrib
deb-src http://ftp2.fr.debian.org/debian/ squeeze main contrib

deb http://security.debian.org/ squeeze/updates main contrib
deb-src http://security.debian.org/ squeeze/updates main contrib

# squeeze-updates, previously known as ‘volatile’
deb http://ftp2.fr.debian.org/debian/ squeeze-updates main contrib
deb-src http://ftp2.fr.debian.org/debian/ squeeze-updates main contrib

Lancez ensuite l’installation des paquets requis pour la compilation de BIND :

aptitude update

aptitude install build-essential libssl-dev libkrb5-dev libmysqlclient-dev libdb-dev libldap2-dev

Compilation et installation des sources

Commencez décompresser les sources :

tar xvzf bind-9.9.2-P1.tar.gz

Entrez dans le répertoire fraîchement crée et lancez la configuration de la compilation :

./configure ‘–prefix=/usr’ ‘–mandir=/usr/share/man’ ‘–infodir=/usr/share/info’ ‘–sysconfdir=/etc/bind’ ‘–localstatedir=/var’ ‘–enable-threads’ ‘–enable-largefile’ ‘–with-libtool’ ‘–enable-shared’ ‘–enable-static’ ‘–with-openssl=/usr’ ‘–with-gssapi=/usr’ ‘–with-gnu-ld’ ‘–with-dlz-postgres=no’ ‘–with-dlz-mysql=yes’ ‘–with-dlz-bdb=yes’ ‘–with-dlz-filesystem=yes’ ‘–with-dlz-ldap=yes’ ‘–with-dlz-stub=yes’ ‘–disable-ipv6′ ‘–enable-rpz-nsip’ ‘–enable-rpz-nsdname’ ‘–enable-filter-aaaa’ ‘CFLAGS=-fno-strict-aliasing -DDIG_SIGCHASE -O2′ ‘LDFLAGS=’ ‘CPPFLAGS=’

Passez ensuite à la compilation de BIND :

make clean

make

make install

Conclusion

Et voilà, vous avez la dernière version stable de BIND, et compilé avec la plupart des options activées ;-) Je vous présenterai dans un prochain article comment configurer BIND.

J’espère que cet article a pu vous aider, et si vous avez encore des questions sur le sujet n’hésitez pas à les poser en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq − = 4

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>