«

»

avr 07

Tutoriel sur l’installation de ESOS – Enterprise Storage OS

Introduction

Ce tutoriel porte sur l’installation de ESOS – Enterprise Storage OS.

Un projet open source visant à permettre la construction d’un équipement de type SAN (Storage Area Network) à partir de matériel plus ou moins abordable. Bien que les prix aient nettement baissés et qu’on arrive aujourd’hui à trouver des appliance bon marché qui fournissent ce genre de fonctionnalités, les performances ne sont pas toujours au rendez-vous (NetGear, D-Link, Synology, etc…). Les fonctionnalités avancées, comme réplication, ne sont pas non plus toujours présentes.

Ce projet s’appuie sur des briques logicielles particulièrement fiables et éprouvées comme LVM (abstraction du stockage), MDADM (Raid logiciel), ou encore SCST (serveur iSCSI).

Pleins choses très enthousiasmantes en somme.

Périmètre de ce tutoriel

Nous traiteront uniquement de son installation basique pour le moment, et ce sous VMware depuis un VM sous Debian 8 Jessie.

A savoir la création du disque de démarrage à partir du package pré-compiler proposé sur le site du projet dans sa version stable.

La base

Il existe plusieurs méthode de création du disque de démarrage, une pour chaque OS (Linux, MacOS, Windows). On ne parlera que de la version pour linux.

Pour commencer il vous faut une VM sous Debian avec une installation basique, ça suffit amplement.

Nous allons devoir installer trois paquets supplémentaire (lsscsi, rpm2cpio et unzip).

aptitude install lsscsi rpm2cpio unzip

Ensuite nous devons télécharger le package d’installation sur le site du projet.

wget http://download.esos-project.com/packages/1.x.x/esos-1.0.0.zip

Puis nous devons ajouter un disque virtuel de 4Go à notre VM sur lequel nous allons installer ESOS.

Une fois ajouté, Debian devrait le détecter tout seul. Si ce n’est pas le cas je vous renvoie au billet suivant Ajouter/Retirer un disque à chaud.

L’installation

Nous devons maintenant décompresser le package téléchargé précédemment.

unzip esos-1.0.0.zip

Pour finalement l’installer.

cd esos-1.0.0

./install.sh

Lors de l’installation, le script vous listera tous les périphérique disponible pour l’installation. Faites bien attention à choisir le bon, autrement vous risquer de casser votre installation Debian. Finissez comme indiqué par un CTRL+C si vous n’avez pas d’utilitaire de gestion de RAID matériel à rajouter à votre installation de ESOS.

Détacher maintenant le disque virtuel de votre VM Debian pour l’attacher à une nouvelle VM pour démarrer le produit.

Pensez à détacher le disque proprement ;-) Si vous ne savez comment, jetez un oeil sur le billet mentionné plus haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − deux =

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>